Sport et professionnalisation

Sesame

Le dispositif SESAME (Sésame vers l’emploi pour le sport et l’animation dans les métiers de l’encadrement) a pour objectif d’accompagner des jeunes vers une formation d’éducateur sportif ou d’animateur, et leur insertion. Il permet d’offrir à ces jeunes un parcours individualisé : information, positionnement, préqualification, formation, suivi par un référent.

Les critères d’éligibilité sont les suivants :

  • Des critères d’âge impératifs : 16-25 ans révolus (dérogation jusqu’à 30 ans pour les personnes reconnus en situation de handicap)

ET

  • Des critères géographiques : résidant au sein d’un Quartier Politique de la Ville (QPV), d’une Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) ou d’une commune des PETR ou EPCI engagés dans un contrat de ruralité.

OU

  • Des critères sociaux : jeune sans soutien familial (dont le foyer ne dispose pas de revenus ou de ressources suffisantes pour le soutenir dans son parcours de soutien à l’autonomie, bénéficiaire de la Garantie Jeunes, résident(e) en Foyer Jeunes Travailleurs, en cours ou fin d’accompagnement Ecole de la 2e chance ou Centre Epide, jeune mineur bénéficiant d’un suivi PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse), bénéficiaire de l’Aide Sociale à l’Enfance ou d’un Contrat Jeune Majeur, réfugié(e).

 

Les formations proposées sont :

  • CQP (Certificat de qualification professionnelle), TPF (Titre à Finalité Professionnelle)
  • CPJEPS (Certificat professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport)
  • BPJEPS (Brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport)
  • DEJEPS (Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport)

 

La préformation SESAME permet d’offrir à des jeunes un accompagnement personnalisé et/ou une aide financière vers une qualification professionnelle et ce, à travers différentes étapes : préformation généraliste, préqualification, préparation professionnelle.

Une aide sur les frais pédagogiques est envisagée à hauteur de 2 000 euros maximum par jeune et peut intervenir en complément d’autres financements.

Depuis 2019, un bonus mobilité de 500 euros maximum par jeune et par formation est mis en place pour favoriser la mobilité professionnelle. Les conditions d’attribution de ce bonus sont : projet de formation BPJEPS ou DEJEPS, candidat bénéficiaire d’une aide sur les frais pédagogiques, candidat « sans soutien financier », distance de 80 km minimum entre le domicile et le lieu de l’organisme de formation.

Formations

En tant que Point d’Appui à la Vie Associative, le CDOS propose des formations gratuites et à la carte aux associations sportives du département. Les thématiques abordées sont larges : vie associative, financements, fonction employeur, demande de financements, partenariat privés, responsabilités, …

 

Par ailleurs, le CDOS propose le logiciel Basicompta®.

Par un partenariat avec la Protection Civile de la Corrèze, le CDOS organise et finance des formations Premiers Secours pour le mouvement sportif corrézien. Une session est organisée tous les mois.  Chaque année, près de 50 personnes sont formées par ce biais.